Comment Amazon Vend Toujours Plus sous sa Propre Marque ?

divider
Comment Amazon Vend Toujours Plus sous sa Propre Marque ?

Sommaire

Comment Amazon vend toujours sous sa propre marque ?

Le géant du E-Commerce n'arrête plus de faire parler de lui! Ces dernières années, Amazon a prospéré dans les villes industrielles délaissées d'Amérique du Nord.

Au siècle précédent, des villes entières tournaient autour de l'automobile, de l'acier et d'autres industries. Aujourd’hui, de nombreux endroits aux USA dépendent presque entièrement de géants du E-Commerce comme Amazon.

Un centre de tri Amazon
Governor Hogan Tours Amazon Fulfillment Center by Joe Andrucyk at 2010 Broening Hwy, Baltimore MD 21224

Pourquoi ne devons-nous pas passer à côté de ce détail? Le E-Commerce a créé la nouvelle ville industrielle, apportant des emplois à des endroits qui avaient été laissés pour compte. Alors que les usines fermaient, le E-Commerce apporte de l’équilibre à la concentration des emplois dans les grandes villes et sur les côtes américaines.

Cependant, il faut aussi voir le verre à moitié vide. En effet, des dizaines d'emplois d'entreposage qui fleurissent dans de nombreuses villes rurales américaines sont également parmi les plus vulnérables à l'automatisation. Alors que les entreprises de E-Commerce et de détail continuent d'investir dans les technologies pour remplacer les personnes dans les entrepôts, des milliers de travailleurs dans certaines des villes les plus pauvres du pays pourraient finir par se retrouver sans emploi. Vous vous rappelez de ces vidéos qui circulent sur internet où on voit des entrepôts fourmiller de robots?

Le boom des emplois liés au E-Commerce

Alors que plusieurs petites villes ont une forte concentration de travailleurs au sein de ces entrepôts, le boom des emplois dans le E-Commerce semble se concentrer principalement dans les grandes villes riches. Ainsi, les plus fortes hausses d’emplois depuis 2010 ont eu lieu à New York, Seattle, Los Angeles et Dallas, et concernent de petits entrepôts situés plus près des villes, dédiés au challenge de la livraison du dernier kilomètre. De grands entrepôts en zone rurale distribuent ces petits centres placés au plus près des villes, qui distribuent à leur tour les produits aux clients finaux. Mais ne vous attendez pas à ce que les grands entrepôts ruraux disparaissent de sitôt, ils sont indispensables! C'est là que se trouve une grande partie du stock, c'est là que commence le défi logistique.

Le locker, une solution à la logistique du dernier kilomètre…
Amazon Locker at Baltoro, 345 West 42nd st, Manhattan NYC, Adam Matan

AmazonBasics, l’apparition d’une nouvelle marque ?

Vers 2009, Amazon a commencé à entrer dans le cercle des distributeurs en proposant une poignée d'articles sous une nouvelle marque appelée AmazonBasics. Les premiers produits proposés étaient le genre de produits très simples que les consommateurs achetaient généralement chez le vendeur d’électronique du coin : des cordons et des câbles d'alimentation, des piles, des câbles HDMI... avec des prix environ 30 % inférieurs à ceux des marques déjà établies.

Et les résultats ont été stupéfiants ! En quelques années seulement, AmazonBasics s'est emparé de près d'un tiers du marché en ligne des piles, devançant à la fois Energizer et Duracell sur son site.

Au sein du siège d'Amazon à Seattle, ce succès a soulevé une possibilité alléchante. Si, avec très peu d'efforts, Amazon pouvait devenir un énorme acteur sur le marché des piles, qu'est-ce qui pourrait encore être possible pour l'entreprise ?

Toute personne qui passe beaucoup de temps sur le site d'Amazon peut voir la réponse à cette question. L'entreprise a maintenant une centaine de marques à vendre sur son énorme marché en ligne, mais peu d'entre elles sont vendues sous la marque Amazon. Au lieu de cela, ils ont donné une variété de noms anodins comme Spotted Zebra (vêtements pour enfants), Good Brief (sous-vêtements pour hommes), Wag (nourriture pour chiens) et Rivet (articles d'ameublement).

Jeff Bezos, cofondateur d’Amazon et milliardaire.
Secretary of Defense Ash Carter meets with Jeff Bezos, photo by Senior Master Sgt. Adrian Cadiz

À première vue, la distribution des marchandises par Amazon plutôt que sous le nom d'un vendeur extérieur semble être une manœuvre habile. Les analystes prévoient que près de la moitié des achats en ligne aux États-Unis seront effectués sur la plateforme d'Amazon d’ici 2021. Cela représenterait pour Amazon une opportunité énorme pour doubler les revenus de ses marques internes de sorte à atteindre 25 milliards de dollars dans les quatre prochaines années.

En outre, afin d'inciter les acheteurs à s'inscrire au programme Amazon Prime, qui représente déjà des revenus réguliers pour l’entreprise, certains produits Amazon de marque américaine, comme les kakis pour hommes Goodthreads ou les aliments pour chiens Wag's à base de saumon et de lentilles, ne peuvent être achetés que par les clients Prime.

Un avantage déloyal ?

Le cadre actuel des lois de la concurrence n'a pas évolué pour faire face au pouvoir de marché des géants technologiques comme Amazon. En effet, le géant pourrait très bien utiliser ses algorithmes et sa plateforme pour promouvoir ses propres produits plutôt que ceux des marchands externes qui dépendent de la plateforme et avec lesquels Amazon est en concurrence. Amazon affiche-t-elle un comportement monopolistique ou anticoncurrentiel sur son marché ?

Amazon se défend en disant que, grâce à sa plateforme, les consommateurs paient des prix plus bas, pour bénéficier de produits de qualité. Si les marques d'Amazon ont rapidement gagné des parts de marché sur sa plateforme dans certains domaines, dans d'autres segments, comme l'habillement, elles représentent moins de 1 % des stocks vendus. Même si les piles ont fait un carton, sa part de marché en ligne des batteries est inférieure à 5 %. Tant que la part d'Amazon sur le marché total ne se rapprochera pas de 40 % ou plus, il est difficile de soutenir qu'il y a une tentative de monopolisation, selon des experts juridiques.

Un des premiers câbles sous la marque AmazonBasics
@atgw, Amazon Basics の A-microB USB ケーブル

Mais si ses activités sous marque de distributeur se développent comme les analystes l'attendent, verrait-on des procès à l’encontre d’Amazon pour monopole sur le marché et abus de position dominante ?

Pour réellement attaquer l’entreprise, il faut prouver que ses pratiques portent préjudice pour les consommateurs, soit par des prix plus élevés ou une qualité inférieure. Mais jusqu'à présent, Amazon n'apparaît même pas sur l'écran radar lorsqu'il s'agit de repérer ces pratiques.

Un risque des produits à succès d’Amazon ?

Avoir un produit à succès sur Amazon peut être une énorme affaire pour une entreprise de toute taille, mais Amazon prendra note de ce succès. Ce n'est peut-être pas non plus une bonne chose pour la poursuite de votre entreprise qui risque d’entrer en concurrence avec le géant. Alors qu'Amazon élargit sa gamme de produits "Basics", elle a commencé à examiner les produits qui se vendent très bien. En cas de succès, Amazon pourrait essayer de fabriquer sa propre version du produit à un prix inférieur. Comme vous pouvez l'imaginer, cela peut avoir des conséquences néfastes sur les entreprises vendant sur la place de marché d’Amazon.

Bloomberg utilise l'exemple d'un support pour ordinateur portable qui s'est vendu en masse au cours de la dernière décennie. Vendu par Rain Design, le support en aluminium à 43 $ a reçu des critiques presque toutes positives, preuve de son rapport qualité/prix imbattable. Puis Amazon a sorti son propre support d'ordinateur portable AmazonBasics en juillet 2015 pour 20 $. Depuis lors, les ventes du stand Rain Design ont chuté. L'entreprise n'est pas contente, mais le support vendu par Amazon esquive habilement de trop imiter le design breveté de Rain Design.

Comment Amazon monte en Puissance ?

AmazonBasics a été lancé en 2009 avec une sélection de produits simples comme les piles et les câbles, mais n'a pas fait beaucoup d'efforts au-delà. Il y a plusieurs années, Amazon a soudainement fait monter en puissance sa marque et a commencé à utiliser sa collecte massive de données sur les ventes pour lancer des produits qui existaient déjà, mais à des prix plus bas. AmazonBasics est donc devenue une poule aux yeux d’or. Si un produit n'a pas un succès immédiat, Amazon le retire et passe à autre chose. Il ne leur faut pas beaucoup de temps ni d'efforts pour concevoir leur propre version d'un produit, et ils savent plus ou moins en avance si les gens l’achèteront. Donc la prise de risque est minime comparée à une petite entreprise qui se lance dans le design du prochain produit à succès.

Le succès du clonage est certainement le cœur d'AmazonBasics, mais ce n'est pas tout ce que le géant du E-Commerce a dans son sac. Il surveille de plus en plus les habitudes de recherche et de navigation pour identifier les produits que les gens recherchent mais qu'ils ne trouvent pas. C'est l'occasion pour Amazon de fabriquer un nouveau produit pour occuper un créneau !

Chez Success Empire, nous nous efforçons de monitorer les prochaines niches et produits à succès en continu, par l’intermédiaire de différents réseaux en France et à l’Étranger. Vous vendez en ligne et avez des questions sur les prochains produits que vous souhaitez proposer à vos clients ? Contactez Théo qui saura vous renseigner rapidement !

Avec plus de 3 000 produits AmazonBasics, Amazon ne semble plus vouloir arrêter la machine. Mais beaucoup de vendeurs tiers le souhaiteraient pour sauver leurs affaires… à suivre.

divider

Livre blanc Formation Gratuite Dropshipping 7 Jours

Obtenez notre guide 100% gratuit par mail et apprenez les fondements du dropshipping pour réaliser ses premières ventes en 7 jours seulement.

Formation Gratuite Dropshipping 7 Jours

*Champ obligatoire